Jacques LÉVY

    Né le 9 janvier 1937 à Constantine et décédé le 9 mars 2012 à Paris. Il était le fils de Gilbert Lévy, ingénieur général des ponts et chaussées, et de son épouse née Renée Cassin. Il avait épousé Marianne Neuburger en 1964 ; le couple avait trois enfants.

    Diplômes :

    Ingénieur de l'École Polytechnique (entré en 1956, diplômé en 1958), ingénieur au Corps des mines (1962), docteur d'État ès Sciences physiques (Université de Paris, juin 1963)

    Activités des dernières années :

  • Ingénieur général des mines (en retraite depuis octobre 2003).

  • Depuis 1989 : Membre de l'IVA (Académie royale des sciences de l'ingénieur, Suède)

  • Depuis 1999 : Membre du CADAS (Conseil des applications de l'académie des sciences) devenu Académie des technologies le 12 décembre 2000.

  • Directeur de l'École des Mines de Paris de 1984 à 2001, puis directeur honoraire.

  • Président de la Fondation FI3M de l'Ecole des mines de Paris de 2001 à décembre 2011.

  • Président du groupe des directeurs des Ecoles des mines (GEM) de 1997 à 2001.

  • Président d'Honneur de la Conférence des Grandes Écoles françaises (président : 1993-1999).

  • Fondateur et premier Président du CESAER (Conference of European Schools for Advanced Engineering and Education Research), (1990-1994).

  • Fondateur et premier Président de PARISTECH (anciennement Groupement des Ecoles d'Ingénieurs de Paris) (1991).

Activités d'enseignement et de recherche dans les Ecoles des Mines :

    Cours de métallurgie générale et de matériaux

    Recherche sur les propriétés des joints intergranulaires dans les matériaux, transformations de phase

Carrière :

  • Pendant une année (1961-1962) passée à l'arrondissement minéralogique d'Alger, où il a exercé les fonctions d'ingénieur des mines chargé du sous-arrondissement d'Oran, auxquelles se sont ajoutées successivement les intérims d'Alger et de Constantine, Jacques Lévy a été affecté à l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne au 1er octobre 1962 en qualité de professeur de métallurgie.
  • A l'École des Mines de Saint-Etienne (1962-1976) : professeur, puis directeur du département métallurgie, puis directeur des recherches de l'Ecole.
    Cette période a été interrompue pendant une année sabbatique (1968-69) passée à l'Université de Waterloo (Ontario, Canada) dans le département de mechanical engineering. Pendant cette période, il a développé des compétences en métallurgie physique, plus particulièrement dans les domaines des structures des joints de grains et interfaces, d'une part, des transformations de phases d'autre part.
  • Appelé aux fonctions de directeur-adjoint de l'Ecole des Mines de Paris, Jacques Lévy a participé à l'organisation du développement de cet établissement, spécialement dans le domaine de la recherche et des formations post-diplômes. Parallèlement, il siège à la Commission de cristallographie (Comité national du CNRS) et à la Commission "métallurgie", puis "matériaux" de la DGRST. Il est également Président de la Commission recherche à la Conférence des grandes écoles. Il enseigne également le cours de métallurgie générale à l'Ecole. Directeur scientifique commun à Paris et Saint-Etienne (1980-1984).
  • A partir de octobre 1984 il est Directeur de l'Ecole des mines de Paris.
    Membre fondateur et premier Président de la Conference of european schools for advanced engineering education and research (CESEAR) qui regroupe les 45 meilleures universités techniques d'Europe (1990-1994).
    Membre fondateur et premier Président du GEI Paris.
    Président de la Conférence des grandes écoles (1993-1999)
    Membre, puis vice-président de la Commission des titres d'ingénieurs (1984-1992)
    Administrateur de Charbonnages de France (1985-1995), de Ziegler, puis d'Ugine-Savoie (1985-1990), de Cegedur-Péchiney puis Péchiney-Rhenalu (1985-1996).
    Membre des conseils d'administration ou de perfectionnement des écoles suivantes :
      Ecole Polytechnique (1987-1994),
      Ecole Normale Supérieure (1989-1997),
      Télécom Paris (1991- ),
      Ecole spéciale interarmées (1993- ),
      Technion (Institute of technology of Israël (1989- 1997).

Distinctions :

  • Prix Rist de la Société française de métallurgie (1971)
  • Commandeur de l'Ordre national du Merite
  • Officier de la Légion d'Honneur
  • Commandeur de l'Ordre des Palmes Académiques

Publications principales :

  • " The Structure of High Angle Grain Boundaries in Aluminium ", Physica-Status Solidi, 1969
  • " On the Mechanism of Melting of Fe-Cr-Ni Alloys in the Two Phase Solid-liquid Region ", Scripta Metallurgica, 1976
  • " Introduction à la Métallurgie Générale ", Presses de l'Ecole des Mines (réédité en 2001)


Jacques Lévy, élève de l'Ecole polytechnique
(C) Archives de l'Ecole polytechnique